+
Blog

#20 la vraie innovation est humaine

#20 Valérie Demont: la véritable innovation est humaine

Ce 20éme épisode est différent parce que je ai choisi de vous parler de ce podcast au lieu d’avoir un invité. Je sens que c’est une porte que j’ai envie de me laisser ouverte de temps à autre.

Quand j’ai imaginé la mission de ce podcast et les premiers interviews que j’ai réalisé, pour moi, c’était important de parler du coeur, de ce qu’il y  a dans le coeur de vos entreprises et ce qui fait l’authenticité des entrepreneurs. Et puis, comment cela se transmet au travers de tous les pans de leur marketing et communication.
Par exemple:
Sont venus s’y insérer des épisodes qui ont plutôt des vocations d’ouverture, prise de conscience ou intégrant d’autres dimensions comme:

Et d’autres où nous parlons nouvelles technologies, modes de communication:

Et bien sûr, il y en a eu d’autres que vous trouverez dans la rubrique Podcast From Roots to Heaven.

From Roots to Heaven vit, grandit, évolue et se transforme comme tout organisme vivant, vous, moi, nos entreprises.

Alors naturellement, mes épisodes ouvrent à une autre forme d’entrepreneuriat et forcément de marketing puisque les deux sont intimement liés. Et ils parlent d’humains, d’hommes, de femmes, de relations, de fondements, de fonctionnement, de reconnexion à soi, à son UN, et de notre lien avec les autres et avec l’univers.

Pourquoi cette évolution naturelle? Parce que tout nous pousse à changer.

L’économie, les contextes géopolitiques dont l’économie dépend fortement, le climat, nos enfants, les jeunes qui descendent dans la rue et se font les portes paroles d’une révolution pour ne citer qu’eux.

Et puis en parallèle, on constate que les métiers traditionnels dont les business model n’ont pas évolués sont appelés à mourir. Par exemple les métiers autour de la presse écrite papier et p.ex. les métiers de l’imprimerie. Et je suis bien placée pour en parler vu que j’ai un oeil externe quasi-quotidien sur l’imprimerie.

Et puis d’un autre côté, il y a tellement d’opportunités qui s’offrent à nous maintenant, grâce au web, grâce à certaines frontières qui se sont assouplies, grâce à tous ces métiers de 2030 qui n’existent pas encore.

Je constate aussi que les personnes qui prennent à bras-le-corps le changement, évoluent aujourd’hui à vitesse grand V. Leur transformation est fulgurante. A contrario, les personnes ne respectant pas leur mission de vie se voient chamboulées constamment sans probablement en avoir conscience. Jusqu’à ce que le corps se manifeste ou qu’un événement déclencheur plus grave se produise.

La planète nous demande de changer, elle souffre. Les saisons ne sont plus de vraies saisons, depuis combien de temps? Je vous le disais avant, les jeunes s’expriment sur le climat, mais pas que… Mon fils Lucas me disait qu’il voulait faire quelque chose, mais qu’il se sentait trop jeune, 12 ans, pour aller manifester. Plusieurs enfants de mes amis refusent de manger de la viande.

Et puis on nous prédit une crise financière majeure en 2020 suivie d’une grande récession.

Rappelons-nous tout de même que plus nous nourrissons quelque chose, plus cette chose prend en importance et en force. Rappelons-nous aussi que nous créons notre propre réalité.

Et d’un autre côté, les investissements dans des entreprises éthiques rapportent enfin plus que dans celles dans lesquelles on a investi jusqu’ici. Ouf… Enfin !

La fin de la monnaie physique, quand à elle, serait pour dans 5 ans, 10 ans, 20 ans… Toutes les sources que j’ai consultées me donnent une année différente.

L’intelligence artificielle et la blockchain arrivent en force… Enfin sont déjà là..

On demande de la transparence et du vrai.

La blockchain peut être un des outils.

On demande à revenir à l’humain, autrement pourquoi, y aurait-il un si grand boom des livres de développement personnel, ou la tendance au chamanisme ou la ré-affirmation des pouvoirs féminins telles les sorcières.

On demande à revenir à la nature, il y a un grand boom de bobos qui font leur jardin sur leur balcon, ou d’autres qui s’échappe chaque week-end faire des mega-trails, des randonnées ou de la peau de phoque.

Je vois un très fort besoin de reconnexion à soi, de retour à ce qui est sain, juste, vrai, à ce qui ne ment pas: la nature. Et force et de constater que nous sommes un élément de cette nature, doté de notre âme et notre intuition. Et que c’est cette petite voix intérieure qui nous guide toujours vers ce qui est bon pour nous.

Pour moi aujourd’hui, la vraie innovation est humaine, au-delà de la transformation

Il s’agit de s’autoriser à réaccéder à notre constitution d’humain, à toutes nos dimensions.

J’ai un rêve.

Imaginez que toutes les personnes qui sont actives dans votre entreprise sont 100% elles-mêmes, 100% épanouies, 100% confiante et consciente de leur rôle dans votre entreprise et de leur contribution à votre pérennité. Imaginez ces mêmes personnes collaborer avec leur manager, avec leur collègue.

Prenez de la hauteur et regardez votre entreprise. Que voyez-vous?

Imaginez cette effervescence d’endorphine. Imaginez que vous n’avez ni besoin d’un Happiness Chief Officer, ni d’un responsable de la transformation digital, parce que dans un climat sans peur, chacun ose avancer et proposer les ajustements nécessaires pour mieux faire son travail.

Mais voilà, c’est un rêve.

Ou plutôt, c’est une des multiples possibilités de faire tourner votre entreprise. Il y en a tellement d’autres. Connectez-vous au champ des possibles, permettez-vous cet accès. Ce que vous voyez aujourd’hui n’est qu’une des possibilités.

Cette semaine avec Hervé, nous avons rencontré un traiteur pour un événement en 2020 et naturellement la conversation a dévié autour de nos valeurs et notre vision de nos entreprises et leur écoystème. Et nous avons évoqué ce point:

Oui nous faisons du business, nous avons des entreprises à faire tourner et pour cela il faut de l’argent et donc faire du chiffre. MAIS nous sommes libres de définir COMMENT nous voulons l’atteindre et POURQUOI nous voulons le réaliser ce chiffre.

Simon Sinek dans un de ces livres sur le WHY explique que dans une entreprise établie depuis plusieurs années parfois on perd la raison pour laquelle elle a été fondée. Alors que justement le, les fondateurs de cette entreprise l’ont fait pour une bonne raison, leur WHY, leur contribution à ce monde, aux mondes.

Intuition et libre arbitre.

Pour moi il est clair que la vie est trop courte pour la passer à regarder le verre à moitié plein, s’en plaindre et attendre que quelqu’un vienne le remplir pour constater que son contenu ne nous plait toujours pas. Nous avons une chance inouïe en tant qu’être humain enfin 2 chances:

  • notre intuition
  • notre libre arbitre

Alors oui, pour moi, le monde, notre vie contiennent des possibilités infinies, permettons-nous d’y accéder.

C’est probablement l’étape la plus forte qui nous permettra d’accéder à toutes nos dimensions pour commencer à transformer notre propre vie. Juste cela contribue à avoir déjà une immense influence sur toutes les personnes avec qui nous sommes en contact … simplement en changeant nous-même… Je ne sais plus qui disait

« sois le changement que tu veux voir dans les autres »

… et comme nous sommes tous liés… un petit pas pour nous, amène de grande chose.

Commentaires

  1. Nicole dit :

    Bel article.
    Vous avez tellement raison, et partout, plein de gens pensent comme vous.

    😉
    Nicole

    1. Valérie Demont dit :

      Merci Nicole. Plus nous serons à faire de petits pas, plus notre monde évoluera et nous pourrons laisser un bel univers à nos enfants et aux leurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.