+
Blog

Façonnez vos idées pour changer de réalité

Changer notre réalité est possible. Dans ce podcast, je vous donne la méthode pour le faire et je l’illustre avec 2 exemples concrets, dont celui d’un entrepreneur ; c’est à la fois quantique, conscient et spirituel.

Oui c’est possible de changer. Et c’est très simple. Encore une fois, il faut vouloir et s’autoriser à supprimer nos filtres et avancer en supprimant les histoires qu’on se raconte et depuis un autre point de vue que celui qui crée la situation dans laquelle on est.

Lors d’une sortie en montagne, alors accompagnée de mon amie Sylvie Rey – Accompagnatrice en montagne et en transition de carrière – je vis une expérience somme toute classique dans ce genre d’environnement qui me permet d’illustrer le thème de cet épisode :

Façonnez vos pensées pour changez de réalité.

Vous y découvrirez dans ce podcast, deux exemples de changement de réalité en quelques heures ainsi qu’une méthode issue de la Trilogie Vivre son Cœur Business.

Vivre son cœur business

Le podcast qui t’aide à remettre du coeur, du sens et de la joie dans ta vie de leader.
Disponible sur votre plateforme préférée:

Recevez les nouveaux épisodes directement dans votre boîte mail en vous abonnant à notre newsletter.

J’étais là. Debout. La montagne s’élevant devant moi. Le dernier bout jusqu’au sommet, quelques mètres. A côté de moi et derrière moi le vide. Objectivement ce n’était pas si raide et si vide… mais suffisamment escarpé et engagé pour, comme le dit Sylvie, que je ne me sente pas en sécurité et que je commence à me raconter des histoires sur la prise de risque inutile.

Je n´étais pas seule. Je sais bien que Sylvie souhaite m’emmener au sommet. Je sais ce qu’elle entend par là. Je sais ce que cela représente pour elle… et j’imagine très bien ce que cela aura comme impact pour moi, en moi. Mais, bon. Me mettre en danger pour ça. Prendre un risque où je peux me blesser physiquement, ou je pourrais tomber ou pire… sérieux…

Elle me parle, elle me fait parler. Je sais bien que je vais y aller. Et en même temps, un discours intérieur à vitesse rapide s’est enclenché en moi… qui au moindre signe qu’elle est prête à m’accorder le demi-tour je déguerpirais… illico presto. Est-ce que j’oserai lui faire ce coup là… pas sûre… J’aurais l’air faible. Et je ne suis pas faible. Je veux bien être vulnérable, mais pas capable… non ! Mais si j’en étais vraiment pas capable… et si, je glisse… et si je suis paralysée de peur… Et puis, je la connais bien, je sais bien que si elle m’emmène là c’est que ce n’est pas dangereux et que je suis à la hauteur… de cette montagne.

Avec tout ce discours intérieur, je sens mes pulsations qui se sont accélérées. Pas de mains moites, mais mes jambes doivent bouger, elles commencent à trembloter… J’expire. Encore. J’inspire. J’expire.

Et on démarre. Un pas après l’autre. Le nez contre les pierres. Mes mains qui sentent cette roche. D’habitude, ce sont mes pieds au sol qui me rassurent. Là, pieds et mains joints à mes expirations construisent une solidité insoupçonnée que je constaterai physiquement dans une conférence que je donnerais 4 jours plus tard. A ce moment-là, c’est toute une autre histoire qui s’enclenche. Celle du silence intérieur. Le blanc. La présence. Le vide est là. Je le sens. Et plus j’avance, moins il m’effraie.

Voilà pour l’exemple concret dans notre réalité 3D, en montagne, en extérieur et accompagnée, soutenue, encouragée, rassurée, guidée.

Nous avons tous et toutes des histoires qui tournent dans notre tête.

Toutes ces histoires qu’on se raconte qui sont biaisées, filtrées par la vie qu’on s’est construite, pas la vie qui nous a façonné et par tous ces héritages visibles et invisibles des êtres qui ont imprégné notre chemin et par tout ce qu’on croit.

Peu importe où on regarde au quotidien pour imaginer, souhaiter une solution… nous avons ce que certains appellent des œillères… alors la prise de recul est nécessaire pour voir plus large, plus grand… pour cette vision hélicoptère…

Et pour moi en plus des œillères, je pense que nous observons notre réalité avec des filtres sur nos lunettes, même quand on prend du recul. Parce que:

le point de vue de l’observateur biaise la réalité

même si on essaie d’être le plus lucide possible.

En physique quantique, les chercheurs ont démontré que quand l’observateur s’attend à un certain comportement, ce comportement arrive. La démonstration concernait le déplacement d’un électron de A vers un point non défini (parce qu’ils se déplacent de manière aléatoire) mais quand le chercheur s’attend à ce que l’électron arrive à B alors il arrive à B.

Donc… quand on s’attend à ce que quelque chose se produise, cela se produit. Non seulement c’est physique, mais c’est énergétique et vibratoire… puisque nous sommes énergies et vibrations…

De son côté sa spiritualité dit :

« Demande et tu recevras », « crois et tu verras » et même encore plus… d’ailleurs c’est quantique aussi.

Continuons.

Plus je me concentre sur une chose, une situation. Plus elle prend de l’ampleur. Plus elle tend à se reproduire.

Là où vont mon attention et mon intention, l’énergie est augmentée que ce soit positif ou négatif.

Donc…

Si je change de lunettes. Mes perceptions changent. Mes mots changent et ma réalité, ma vie, mon entourage, mon entreprise se modifient. D’ailleurs je suis certaine qu’à maintes reprises vous avez constaté exactement cela dans votre vie.

2ème exemple : le changement de perception de l’entrepreneur

Ça me fait penser à cet entrepreneur qui, en pleine crise du covid, été 2020, me confie « Valérie, je ne sais pas comment je vais faire, les entreprises n’auront plus d’argent, je n’aurais pas de commandes. Il faut que je prenne des décisions pour mon entreprise et que je réduise les coûts… et que je trouve une idée. » A ce moment-là, j’étais en route pour mes vacances. Et je lui conseille de lâcher prise, de partir en montagne comme il aime, de se concentrer sur tout ce qu’il a déjà… et puis je lui dis que ce n’est qu’un point de vue, qu’une histoire… que peut-être ses clients auront tout autant besoin de ses services mais que la finalité pour eux sera peut-être différente… mais que ce qui est certain, c’est ce que s’il pense qu’il va mettre la clé sous la porte, il la mettra.

A mon retour de vacances, je l’appelle et lui demande s’il a besoin qu’on se voit pour trouver des solutions. Le changement s’est opéré, les commandes sont arrivées.

Voici quelques pistes pour adapter votre réalité

Vous pouvez adapter votre réalité, j’en parle dans mes livres Green et Heart de la Trilogie Vivre son Cœur Business :

  1. Éliminez ce qui est lourd, ce qui vous plombe… remontez votre énergie pour revenir à une fréquence vibratoire neutre voire haute (cultiver la joie par exemple).
  2. Allez chercher une nouvelle vision… depuis un point de vue futur et si possible sans filtre : en état de conscience modifié (que ce soit en grimpant, en faisant votre jogging, en méditant ou en optant pour un saut justement dans un de vos futurs alternatifs avec moi)
  3. Décrivez cette vision, racontez-là, intégrez les émotions et sensations en vous, obtenues dans ce rêve lucide.
  4. Constatez ce qui vous soutient sur ce chemin… en vous et autour de vous.
  5. Focalisez-vous sur cette belle énergie de votre vision.
  6. Vivez comme si cette vision était déjà là : prenez vos décisions à partir de cet état d’être.
  7. Si besoin demandez un coup de main à votre guide intérieur ou demandez du soutien à l’Univers.
  8. Faites confiance… ayez confiance… et continuez à avancer un pas après l’autre… détaché du résultat (parce que quand vous êtes confiant, quand vous avez la foi dans votre vision… vous pouvez être patient, non exigeant…) et cheminer avec la vie.

Donc pour résumé:

Vos pensées et leur qualité conditionnent votre réalité et vos journées et la manière dont vous réalisez votre raison d’être ici, votre chemin et/ou le but de votre entreprise.

Entraînez-vous à vivre comme si votre vision du monde était déjà là et avancer dans ce sens… votre cerveau peut voir autrement et transmettre de nouvelles informations, cela s’appelle la neuroplasticité.

Utilisez votre respiration en cas de pic de stress ou excès de pensées pour vous ramener à votre vision intérieure et à ses émotions.

Vivre une vie qui a du sens, qui est belle et avec sérénité et confiance malgré les hauts et les bas dépend grandement de comment vous voyez le monde.

Et même dans un monde de bisounours on peut être lucide. L’un n’empêche pas l’autre. Par contre, trouvez des solutions innovantes et agir avec le flow, plutôt que se battre systématiquement, dépend de votre fréquence vibratoire.

Vos pensées et vos émotions déterminent votre santé, votre énergie et votre rayonnement autour de vous.

Entraînons-nous continuellement à vibrer haut et beau et à nous protéger de la négativité.

Et si vous souhaitez justement créer, vivre votre entreprise, vos réunions, vos équipes à partir d’un autre état d’être, à partir des possibles, contactez-moi et je vous raconte comment justement… c’est possible… et quels sont mes outils.

Prenez grand soin de votre belle énergie ✨

Valérie demont greenheart business

Envie d’aller plus loin? Buvons un café ou :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.